gage


gage
Gage, m. penac. Ce mot tantost est verbe, et signifie ores soubmettre à gage pour seureté de quelque promesse, Pignori addicere, Selon ce les notaires és conceptions des stipulations disent, Tel promet et gage, et ores acquitter et payer l'amende à laquelle aucun a esté condamné, ou bien sous seureté de gage promettre la payer, Iudicatum soluere, Et ores mettre à gage sur quelque dispute et contrarieté d'opinions, Pignore certare, Comme, je gage à toy que ce que tu dis ne fut onc, dont vient gageure, et ores saisir meubles sur aucun qui luy sont rendus par apres, quand il a satisfaict à ce qu'il devoit, ou à l'amende pecuniaire, Pignoribus captis cogere, coercere: Selon ce est dit gager aucun pour delict, et degast fait és fruicts d'un heritage, mais on en use peu, mais en ceste signification gagerie en vient, au chap. 2. art. 10. des coust. de Par. Il est loisible à un seigneur Censier en la ville et banlieuë de Paris en defaut de payement luy estre fait des droicts de cens dont sont chargez les heritages tenus de luy en censive, de proceder ou faire proceder par voye de simple gagerie sur les biens estans és maisons pour trois années d'arrerages dudit cens et au dessous. Tantost est nom. m. et signifie ores la chose submise, ou mise, ou prinse à gage, Pignus, Ores le loyer qu'on donne pour la besongne, Merces, et en pluriel, tous loyers de service, Comme les gages des gens de guerre, ou officiers et serviteurs, Stipendia, Et ores ce qui est baillé pour signe et marque de la foy donnée et promise faicte entre l'assaillant et le defendeur, d'entrer en camp clos pour combatre, qu'on dit par adjonction, gage de bataille, voyez Gage de combat.
Gage-plege est au pays de Normandie une maniere de jurisdiction, qu'on a aussi jadis appelée le jugement de plaide-gage, Vbi pignoribus interpositis lite certatur, Ainsi Gage-plege semble estre, Cauere pignoribus ac fideiussoribus. Praedibus atque praediis cauere, Liu. lib. 22. Bailler respondant et hypotheque.
Les gages des gensdarmes courent tousjours, Procedunt stipendia militibus.
Assigner gages à aucun sur les deniers de la ville, Stipendium alicui statuere de publico.
Bailler gages ou loyer, Prosequi praemio, Dare mercedem.
Gaigner grand gage de guerre, Magna operae pretia mereri.
Payer les gages, Praemia benemeritis tribuere.
Payer les gages aux gens de guerre, Persoluere stipendium.
Que gagne-il de gages? Quid meret? B. ex Suet.
Retenir les gages des gensdarmes, Fraudare stipendio militum, Fraudare stipendio milites.
Gage de combat, C'est ce que les deux futurs combatans jettent à terre et relevent reciproquement, puis les baillent à garder à un tiers pour asseurance d'entrer au combat en camp clos au jour accordé: c'estoit communément le gantelet que lesdits combatans jettoyent pour gages s'ils se trouvoyent armez lors dudit ject de gage, et s'ils n'estoyent armez, ils jettoyent le gand de la main droicte. Au 2. livre d'Amad. Lors jetta un gand, voila, dit-il, mon gage, recevez-le pour vostre frere, si de tant il vous veut advouer qu'il accepte le combat que vous luy avez moyenné. Adonc la damoiselle print le gand, puis defermant d'alentour de sa teste un fermeillet d'or, dit au roy, Sire, pour mon frere absent, j'ay accepté le combat de luy contre ce chevalier, en tesmoignage duquel, vous retiendrez s'il vous plaist ces deux gages, lesquels elle luy bailla. Toutesfois en l'ordonnance du Roy Philippes le Bel faicte touchant les gages de batailles et combats, il n'est faicte mention de la dicte ceremonie du relief et bail en garde desdits gages. Tel gage est plus usitéement appelé gaige de bataille que gaige de combat, comme appert par ladite ordonnance. Aussi est ce champ de bataille ce qui est dit Camp clos, et le combat d'entre deux defiez est bataille. Et l'Espagnol par ce nom Lid entend aussi bien la bataille rangée de deux armées, comme celle du camp clos entre deux combatans, et appelle aussi Gaje ce que les deffiez jettent. Au Romance de Payo Rodriguez et de Ruy Paës, Dieron luegosus gajes, y en el campo entrado auiam, Pignus vel sponsio singularis certaminis, id fit manicula militari in medium proiecta, sponsione lacessendo dimicationis decretoriae, B.
Le gage qu'on met en jeu, Pignus.
Gage sur lequel on nous accroist quelque chose, et proprement de choses mobiliaires, Pignus.
Qui a gage et hypotheque, Creditor pigneratitius.
Bailler en gage, Ponere pignori, Pignora dare, Pignerare, Dare pignori.
Bailler gage en main sequestre sur quelque different qu'on a, Deponere aliquid.
Desgager un gage, Repignerare.
Laisser son gage et ne le retirer point, Deserere pignus.
Mettre en gage son manteau, Ponere vel deponere pallium aut aliquid aliud.
Prendre gage, Pignus capere, Pignerari.
Prendre gage des deniers communs de la ville, Stipendium accipere de publico.
Qui prend gage d'aucun, Pignerator.
Choses appartenantes au faict des gages et hypotheques, Res pigneratitia.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • gage — gage …   Dictionnaire des rimes

  • gagé — gagé …   Dictionnaire des rimes

  • GAGE — Objet remis par un emprunteur à un prêteur pour garantir le remboursement d’un emprunt. Le prêt sur gage remonte à la plus haute antiquité. Il existait en Chine il y a 2 000 ou 3 000 ans. En Occident, on en retrouve la trace au Moyen Âge. La loi… …   Encyclopédie Universelle

  • Gage — (franz.) bezeichnet das Honorar von Schauspielern und Künstlern im 17. und 18. Jahrhundert die Bezahlung der Offiziere (Sold) Gage ist der Familienname folgender Personen: Andrew Thomas Gage (1871–1945), schottischer Botaniker und Militärarzt… …   Deutsch Wikipedia

  • Gage — may refer to:In Measurement: * Gage is a widely used alternative spelling of the word gauge .In place names: *Gage County, Nebraska *Gage, New Mexico *Gage, Oklahoma *Gage Park, Chicago *Gage Street in Hong KongPersons named Gage: *Gage (surname) …   Wikipedia

  • gage — GAGE. s. m. Ce que l on met entre les mains de quelqu un pour seureté d une dette. Prester sur gages. mettre des pierreries en gage. retirer un gage, laisser quelque chose en gage. laisser des gages. prendre des gages. prendre en gage. vendre des …   Dictionnaire de l'Académie française

  • gagé — gagé, ée (ga jé, jée) part. passé de gager. 1°   Meubles gagés, ceux qui ont été saisis pour la sûreté de quelque dette. 2°   Mis en gageure. Un déjeuné gagé. 3°   Qui reçoit un salaire. •   Je suis auprès de lui gagé pour serviteur, Vous me… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Gage — (g[=a]j), n. [So called because an English family named Gage imported the greengage from France, in the last century.] A variety of plum; as, the greengage; also, the blue gage, frost gage, golden gage, etc., having more or less likeness to the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Gage — Sf Künstlerhonorar erw. fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. gages Pl. Löhnung, Sold , dem Plural von frz. gage m. Pfand, Spieleinsatz , (mit romanisch g < w) aus awfrk. * wadi Pfand, Einsatz (g. * wadja). Zunächst verwendet zur… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Gage — (g[=a]j), n. [F. gage, LL. gadium, wadium; of German origin; cf. Goth. wadi, OHG. wetti, weti, akin to E. wed. See {Wed}, and cf. {Wage}, n.] 1. A pledge or pawn; something laid down or given as a security for the performance of some act by the… …   The Collaborative International Dictionary of English


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.